Les lutins urbains, T2 : Le dossier Bug le Gnome – Renaud Marhic

Un grand merci à l’auteur Renaud Marhic de m’avoir fait voyager Les Lutins Urbains

Éditions P’tit Louis (2014) – 114 pages

Les lutins urbains, T2 : Le dossier Bug le Gnome

Présentation de l’éditeur :

On les croyait disparus à jamais, chassés de nos contrées par la modernité. Erreur ! On peut bien avoir construit des villes à la campagne, les lutins se sont faits urbains ! Et ils n’ont rien perdu de leurs pouvoirs d’agaceries, tracasseries, et espiègleries…

Ordinateurs en folie…smartphones ensorcelés…Quel est donc ce « virus » qui menace la Grosse Cité ? À peine remis de sa rencontre avec le Pizz’Raptor, Gustave Flicman doit se rendre à l’évidence : un nouveau lutin menace la ville !

Comme par hasard, revoilà le Professeur B. Avec son aide, le jeune policier se lance sur la piste du redoutable Bug le Gnome. Vite ! Ça sent déjà le grillé…

Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs ? Car voilà ses cinq sœurs à l’hôpital, victimes d’une mystérieuse intoxication…Tandis que Bug le Gnome s’est introduit dans le Laboratoire d’Étude et de Recherche Nucléaire de la Grosse Cité…

Après avoir terminé le premier tome de cette série hier, c’est avec un véritable plaisir que je me suis plongée dans ce deuxième tome qui tout aussi délicieux que le premier. Comme dans le premier tome, l’auteur intervient dans l’histoire avec ses « Psiiiiit », nous permettant de rentrer aussi dans son univers plein d’humour.
De plus, j’ai beaucoup ri en lisant au début de ce livre l’avertissement car cette lecture peu provoquer des effets secondaires, en effet, quand on le termine, on en redemande mais, la bonne nouvelle c’est qu’à la fin de cette aventure, l’auteur nous annonce la parution d’un troisième tome.
Bref, j’ai passé un très bon moment de lecture, je dirai même que les personnages sont un peu plus travaillé que dans le premier tome sinon, on retrouve les mêmes ingrédients et cela est un vrai régal. Je tiens également à dire que je trouve les couvertures superbes, elles sont bien colorées.
Pour conclure, c’est une saga unique en son genre que je recommande vivement aux plus jeunes mais aussi, aux plus âgés ayant gardés leur âme d’enfant !

Tout corps plongé dans un liquide reçoit de celui-ci une poussée de bas en haut, égale au volume du liquide déplacé.

– André, si je comprends bien votre langage imagé, il y a un je-ne-sais-quoi qui ne tourne pas rond au royaume des équations…

– J’irais même jusqu’à prétendre que plus rien n’est au carré !

– Et bien sûr, vous ne dites pas ça pour nous affoler…

– Parole de catastrophiste !

Réfléchir, c’est commencer à désobéir !

– Excusez-moi, je suis peut-être un grand rêveur, mais j’ai l’impression que la réalité est en train de dépasser mes songes les plus fous…

Les illustrations sont de GODO

Les lutins urbains T2 (1) Les lutins urbains T2 (2)

Dans la même série :

Les lutins urbains, T1 : l'attaque du Pizz'raptor Les lutins urbains, T3 : Les lutins noirs

éditions p'tit louis les Lutins Urbains

Jeunesse & Young Adult

Publicités

2 réflexions sur “Les lutins urbains, T2 : Le dossier Bug le Gnome – Renaud Marhic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s