Édith, reine des Saxons – Regine Sondermann

Un grand merci à Regine Sondermann et à Karine Voigt (traductrice) pour ce beau livre !

Éditions Amazon (2014) – 208 pages

Édith, reine des Saxons

Présentation de l’éditeur :

« Vous voulez m’aimer, mais vous ne me connaissez pas ».

C’est par ces mots que la Reine Édith commence son récit, qu’elle nous adresse aujourd’hui la parole, à plus de mille ans de distance. L’auteur magdebourgeoise, Regine Sondermann, transporte le lecteur dans un Moyen-Âge encore jeune, aux côtés d’une femme, dont on ne connaissait jusqu’à présent que peu de choses. Elle mourut à trente-six ans et fut enterrée dans la cathédrale de Magdeboug où ses ossements ont été retrouvés dans son tombeau en l’an 2010. L’auteur a trouvé dans les sources historiques, les livres d’histoire et ses entretiens avec archéologues et historiens de petits morceaux de cette courte vie, qu’elle a patiemment assemblés et remis en place, comme un bol ancien brisé il y a très longtemps. Lire l’histoire d’Édith et sa famille, c’est voyager dans les contrées inconnues, qui nous paraissent si proches, et se trouvent pourtant infiniment loin, c’est découvrir des mœurs tantôt archaïques, tantôt cruelles et la croyance profonde guidant et réconfortant nos ancêtres, livrés impuissants aux guerres, famines et maladies.

« Édith, reine des Saxons » est un livre passionnant, dans lequel nous suivons Édith nous contant sa vie dès sa naissance en 912 en Angleterre jusqu’à sa mort en 946. C’est une femme très attachante, aimant lire et écrire, n’ayant eu d’autres choix que d’épouser un homme ignorant dont la seule chose qui l’anime n’est autre que le pouvoir. Car, à cette époque, les femmes étaient données en mariage afin que deux territoires deviennent alliés. C’est ainsi, que nous suivons « l’histoire d’amour » entre Édith et son mari Otton et même si c’est un mariage politique, il y a quand même entre eux de véritables sentiments. Mais pour notre jeune reine, on ressent que cette union n’est pas chose simple car elle a ses propres valeurs et celles-ci sont contraires à sa nouvelle nation comme par exemple, pour elle, la famille ne doit pas se détruire quoiqu’il arrive.
C’est vraiment un ouvrage très intéressant au point que j’ai eu du mal à l’abandonner une fois commencé. J’ai appris beaucoup de choses sur cette époque sans réellement m’en rendre compte tant j’ai été captivée par ce récit si touchant, ceci est dû à la plume remarquable de l’auteure que je remercie encore de m’avoir fait passer un très bon moment de lecture.
De plus, à la fin de ce livre, on y trouve une table chronologique récapitulant les dates importantes de cette période.
En conclusion, je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans l’histoire d’Édith, surtout si vous êtes passionnés par l’histoire du Moyen-Âge ! cela ne pourra que vous plaire.

La vie nous place devant un certain nombre de devoirs.

Il suffit d’avoir un être, qui comprend notre douleur, pour se sentir mieux.

J’enviais quelquefois les gens simples, qui n’avaient d’autres préoccupations que de chercher de la nourriture. Ils n’étaient pas obligés de passer leur vie dans des contrées étrangères, ils ne semblaient même pas soupçonner qu’elles existaient.

Ce que vous admirez aujourd’hui, qu’il s’agisse de colonnes en porphyre ou d’images de saints, quelqu’un en a payé le prix. Comme de tout temps, le prix de la richesse était payé avec la vie d’innocents.

Quand un homme puissant meurt, il est effrayant de voir la force quitter son corps.

L’enfant emmène son âme dans son voyage vers l’homme âgé qu’il deviendra.

coeurs

Publicités

9 réflexions sur “Édith, reine des Saxons – Regine Sondermann

  1. La traductrice m’avait envoyé le livre il y a loooooooooongtemps et j’avoue ne pas avoir du tout accroché dès les premières pages, du coup je n’ai jamais pu chroniquer le livre *shameonme* mais ton avis coup de coeur me donne envie de réessayer…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s