Le Premier – Nadia Coste

Un grand merci à Entre les Pages !

Éditions Scrineo (2015) – 311 pages

Le Premier

Présentation de l’éditeur :

À l’origine, il était humain.

Vaïn n’est pas mort. Pourtant, son frère l’a tué.

A-t-il ressuscité ? Pourquoi le soleil brûle-t-il sa peau ?

Pourquoi seul le sang le rassasie-t-il ?

Alors que son désir de vengeance augmente, Vaïn se convainc que la Nature l’a sauvé de la mort pour éliminer son frère et sa descendance maudite… Une traque terrible et périlleuse commence… Elle durera des siècles.

La quête du Premier Immortel depuis la fin du néolithique jusqu’au début de Rome.

« Le Premier » est le récit de deux frères, Urr et Vaïn. Urr est l’aîné, un homme fort et courageux qui s’apprête à faire le rite initiatique afin d’épouser sa promise et de construire avec elle son propre foyer. Quant à Vaïn, son cadet, il est tout le contraire de son frère, il est fluet, assez trouillard et maladroit. Ce dernier voudrait lui ressembler mais surtout, il le jalouse car il est amoureux de la promise de son frère. Alors, quand Urr part dans son voyage initiatique, Vaïn décide de le suivre discrètement et de mettre en place un plan pour qu’il échoue. Mais, Urr se rend compte assez vite qu’il est épié par son frère et leur rencontre va prendre une proportion énorme au point où Vaïn sera laissé pour mort dans une rivière.
Quand Vaïn se réveille, celui se rend compte qu’il n’est plus tout à fait humain et apprend ensuite que son frère engendre des « monstres » ainsi, Vaïn décide donc de traquer la progéniture de son aîné.
On suit donc notre héros Vaïn dans cette traque incessante et très entraînante pour le lecteur, l’invitant sans cesse à tourner les pages rapidement pour y connaître le dénouement. J’ai également apprécié ses conversations qu’il entretient avec le crâne d’Auroch mort qu’il a baptisé « Qu’une Corne », cela apporte un petit quelque chose en plus au récit. De plus, les aptitudes de Vaïn sur son état de vampire nous sont décrites petit à petit, nous laissant ainsi le doute sur ses véritables intentions.
En conclusion, j’ai passé un superbe moment de lecture dans cette palpitante aventure qui retrace les pas des premiers Immortels dont leurs mythes sont très bien traités par Nadia Coste. Bref, c’est un roman très prenant qui une fois commencé on n’a plus envie de quitter et, qui se lit vite grâce aux court chapitres et aux descriptions bien mesurées.

La vie gagne toujours.

Chasse aux vampires Loup-garou

A vos nombres Jeunesse & Young Adult au fil des saisons

Je vous invite à lire la chronique d’Entre les Pages sur ce roman ICI

Publicités

7 réflexions sur “Le Premier – Nadia Coste

    • Il n’est jamais trop tard pour te le procurer lol 😀
      Certes le sujet peut paraître plus adulte mais, les éditions conseille ce roman à partir de 13 ans. Pour ma part, je trouve qu’il peut être lu aussi bien par des ados que par des adultes 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s