Le héron de Guernica – Antoine Choplin

Éditions Points (2015) – 158 pages

Le héron de Guernica

 
 
 

Présentation de l’éditeur :

Avril 1937, le bombardement de Guernica fournit à Picasso le sujet de sa plus célèbre toile. À l’opposé du travail du Maître, Basilio, jeune peintre autodidacte, s’absorbe dans l’observation des hérons qui hantent les marais des alentours…Alors que l’aviation allemande réduit la ville en cendres, il tente, par son art de saisir la dignité et la fragilité de l’oiseau au milieu de cette folie.


 
 

Dans ce roman, Antoine Choplin nous décrit le bombardement de Guernica à travers Basilio, un artiste peintre, proche de son oncle Augusto, travaillant à la ferme de Julian et, il est surtout amoureux de Celestina avec laquelle il se montre timide et pour qui, il décide de peindre un héron. Car la passion de Basilio, c’est de s’évader au bord des marais pour contempler longuement les hérons dans les moindres détails afin, de les peindre. Tandis que, les moteurs des avions allemands grondent et attaquent Guernica, faisant ainsi plusieurs victimes et touchant également le héron de Guernica. Basilio, décide de peindre le héron blessé pour transmettre l’horreur de cette guerre et donc, c’est ce tableau que le Père Eusébio lui conseillera de montrer à Picasso, lors d’une exposition de ce dernier.
Même si le sujet de la guerre nous est évoqué, on ne rentre pas dans les détails puisque l’on a juste les faits, c’est-à-dire : les habitants cherchant à se réfugier, les victimes, la recherche des proches…car, « Le héron de Guernica » est surtout un bel hymne à la nature.
Certes, il ne se passe pas grand chose dans ce récit mais, l’écriture de l’auteur est si poétique et, Basilio si attachant qu’on ne cesse de tourner les pages. J’ai vraiment eu l’impression de voir ce héron dans le marais tant la description du décor, de ses mouvements nous sont très bien dépeints.
En conclusion, j’ai passé un agréable moment avec ce livre, il est vraiment très touchant et, je pense que je lirai un autre roman de cet auteur.

Arche-de-Noe challenge

C’est en lisant la chronique de Joëlle, que j’ai eu envie de lire ce roman (voir son avis ICI).

Publicités

13 réflexions sur “Le héron de Guernica – Antoine Choplin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s