La mémoire d’une autre – Mélanie Rose

Éditions Archipoche (2013) – 430 pages

La mémoire d'une autre

 

Présentation de l’éditeur :

En pleine tempête de neige, une jeune femme est victime d’un accident de voiture. À son réveil, chez l’homme qui l’a secourue, elle est incapable de se rappeler qui elle est ni d’où elle vient.
Pour tenter de recouvrer la mémoire, l’inconnue se soumet à des séances d’hypnose. Lui reviennent alors de souvenirs qui ne sont pas les siens, mais ceux d’une femme ayant vécu au XIXe siècle…
Une héroïne attachante, une maison qui renferme bien des secrets et un zeste de surnaturel…Une histoire d’amour…inoubliable !


 
 

Une jeune femme ayant été secourue dans la neige, se réveille dans une maison où habitent Vincent et sa fille Jade, dont cette dernière vit avec à la présence de sa défunte sœur. Avec eux, leur gouvernante Tara fait de son possible pour Jade, atteinte de mucoviscidose, et entretenir la demeure. Elle fera également de belles rencontres comme celle d’Adam et de ses grands-parents Betty et Bill entre autres. Tout le monde accueille cette jeune femme les bras ouverts car depuis son arrivée, il y a eu des miracles. Se souvenant de rien et ne sachant pas quand elle pourra repartir, elle décide alors de se faire appeler Kate. Comme elle est en quête de son identité, elle décide aussi de se faire aider par Colin, le frère de Tara, pour retrouver la mémoire grâce à l’hypnose mais, au lieu de se projeter dans son passé, elle voyage à l’époque victorienne et deviens alors Kitty. Pour Kate, le chemin est long et aussi, elle veut également comprendre comment la femme de Vincent a pu quitter le domicile, sans apporter ses affaires personnelles.
« La mémoire d’une autre » est un roman mêlant mystère, suspense, quête d’identité et secrets de famille, dont les personnages secondaires sont tout aussi attachants que l’héroïne, mais avec un brin énigmatique.
En conclusion, ce récit est vraiment haletant, on ne se doute à aucun moment comment tout ceci va se terminer, et donc il est difficile pour le lecteur de lâcher le livre sans en connaître le dénouement.

Parfois, on doit s’occuper comme il faut du passé pour pouvoir envisager le futur.

Si seulement nous utilisions davantage notre inconscient, nous serions des êtres extrêmement puissants.

C’est en ayant lu la chronique d’Entre les Pages sur ce roman que j’ai eu envie de le découvrir. Je vous invite donc à lire son avis ICI.

 A vos nombres Voisins, voisines

Publicités

4 réflexions sur “La mémoire d’une autre – Mélanie Rose

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s