Trois jours avant Noël – Mary et Carol Higgins Clark

Éditions Le Livre de Poche (2002) – 255 pages

Trois jours avant Noël

Présentation de l’éditeur :

L’une est la reine incontestée du frisson. L’autre, du charme et de l’humour. Toutes deux ont jusqu’au bout des doigts l’art du suspense. C’est dire qu’avec ce premier roman écrit à quatre mains, Mary Higgins Clark et sa fille Carol offrent à leurs fans un cadeau de premier choix.
Elles n’y ont pas conjugué seulement leurs talents, mais aussi leurs héroïnes. Alvirah Meehan, que connaissent déjà les lecteurs de Mary Higgins Clark, fait ici la connaissance de Regan Reilly, la séduisante enquêtrice de Sur la corde, au moment où cette dernière apprend l’enlèvement de son père. Les ravisseurs demandent un million de dollars.
Commence alors, trois jours avant Noël, une course-poursuite haletante qui verra les deux femmes déployer des trésors d’énergie et de courage…

a noël barre sapin

Regan Reilly, détective de trente et un an avait projeté de passer Noël avec ses parents à Hawaï, mais voilà que sa mère Nora, auteure célèbre de romans policiers, s’est cassée la jambe à trois jours de Noël. Et en plus de cela, voilà que son père Luke, propriétaire de trois funérariums, a disparu avec son chauffeur Rosita, et est injoignable sur son téléphone. Après avoir reçu un appel des ravisseurs pour la rançon, Regan aidée d’Alvirah et de Jack, directeur de la brigade des affaires spéciales, va essayer de remonter la piste afin de savoir où son père est détenu. Et si les ravisseurs s’étaient basés sur l’un des romans de sa mère pour mettre à exécution leur plan ?
Même si dès le début, on a connaissance des kidnappeurs, on prend un véritable plaisir à suivre nos héros dans cette course-poursuite, et au fil des pages, l’angoisse monte de ne pas retrouver les otages. Surtout qu’un des ravisseurs va faire une gourde, retardant ainsi la libération de Luke et Rosita.
« Trois jours avant Noël » est une histoire d’enlèvement bien ficelée et très prenante, où tout les personnages sont attachants, même les ravisseurs débutants nous font sourire quand ils se chamaillent entre eux, et l’ambiance de Noël est bien présente également.
En conclusion, j’ai tellement été prise dans l’intrigue que j’ai lu ce roman policier d’une traite, tant le suspense est au rendez-vous et donc pas de temps mort.

Lorsqu’un danger menace un être qui vous est proche, l’esprit se transforme en un kaléidoscope de souvenirs.

Il arrive que l’on ignore soi-même ce que l’on sait.

challenge christmas time 2015 (2) A vos nombres

Challenge thriller et polar 2 challenge les dames en noir

Publicités

9 réflexions sur “Trois jours avant Noël – Mary et Carol Higgins Clark

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s