Du domaine des Murmures – Carole Martinez

Éditions Folio (2013) – 225 pages

Du domaine des murmures

 
 

Présentation de l’éditeur :

En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui ». Contre la décision de son père, le seigneur du domaine des Murmures, elle s’offre à Dieu et exige de vivre emmurée jusqu’à sa mort. Elle ne se doute pas de ce qu’elle entraîne dans sa tombe, ni du voyage que sera sa réclusion… Loin de gagner la solitude, la voici bientôt témoin et actrice de son siècle, inspirant pèlerins et croisés jusqu’en Terre Sainte.


 
 

Avec ce roman, nous voici plongés en plein Moyen-Âge où le seigneur des Murmures décide de marier sa fille Esclarmonde âgée de quinze ans, à Lothaire de Montfaucon qui s’avère être une vraie brute. C’est alors que le jour de la cérémonie, Esclarmonde déclare qu’elle préfère consacrer sa vie à Dieu que d’épouser son promis, ainsi elle souhaite être emmurée vivante jusqu’à sa mort, et donc on va lui construire un petit cachot près de la chapelle du château, où elle aura pour seule ouverture une petite fenêtre à barreaux. Mais contre toute attente, ce n’est pas la solitude ni le silence qui attend notre jeune recluse, puisque nombreux seront les pèlerins qui lui rendront visite, et au bout de neuf mois d’enfermement, elle va mettre au monde un enfant et sera ainsi considérer comme une sainte.
Avec sa très belle plume poétique, Carole Martinez nous relate la condition de la femme et l’importance de la religion à cette époque, à travers une héroïne très attachante.
« Du domaine des Murmures » est un récit très passionnant qui nous transporte au Moyen-Âge, où les décors et le mode de vie nous sont bien retranscrits. Bref, c’est un roman au style unique avec lequel j’ai passé un très bon moment de lecture, et qui me donne envie de lire les autres livres de cette auteure.

Entre le sommet et l’abîme, il n’y a qu’un pas et la chute menace ceux qui tentent de grimper trop vite, trop haut.

Le chant recoud ce que le cri déchire.

Publicités

8 réflexions sur “Du domaine des Murmures – Carole Martinez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s