Quatre sœurs – Malika Ferdjoukh

Un grand merci à Entre les Pages qui m’a offert ce livre lors du Swap Livres d’occasions !

Éditions L’École des Loisirs (2013) – 608 pages

Quatre soeursPrésentation de l’éditeur :

Comme Les Trois Mousquetaires étaient quatre, les Quatre Sœurs Verdelaine sont cinq. Il y a les plus jeunes, celles qui, chacune, donnent son titre à une partie de ce livre :
Enid, 9 ans, se dévoue à la protection des pensionnaires du grand sycomore du jardin, Blitz l’écureuil et Swift la chauve-souris, et dialogue à l’occasion avec son ami Gnome de la Chasse d’eau.
Hortense, 11 ans, passe le plus clair de son temps à lire, à tenir son journal et à se demander ce qu’elle va faire comme métier. Architecte ? Chirurgienne ?
Bettina, 14 ans, fait sa bêcheuse dans la salle de bains, se shoote aux 218 épisodes du feuilleton Cooper Lime, copine avec Denise et Béhotéguy, et enquiquine le reste du monde.
Geneviève, 16 ans, prend des cours de boxe thaïe essoufflants tandis que les autres la croient occupée à baby-sitter.
Mais il y a aussi Charlie, l’aînée, 23 ans, qui s’occupe de tout : bricoler, cuisiner, travailler dans un labo, aimer Basile, tirer le diable par la queue et tenter d’élever ses cadettes depuis la mort des parents.
Tout ce petit monde habite la Vill’Hervé, une grande maison au bout du bout de la lande, au bord du bord de la falaise, pleine de recoins, de mystère, d’hôtes de passage et de pannes de Madame Chaudière. Il essaie de vivre (ça marche), il essaie d’aimer (bof, bof), il essaie d’affronter les épreuves (tout est toujours à recommencer) et il essaie d’en rire (à tous les coups l’on gagne).
7 ans (de réflexion) après leur première sortie, et le plébiscite de quelques centaines de milliers de lecteurs, revoici les Quatre Sœurs dans un habit neuf taillé sur mesure.


 

Quel plaisir de suivre les cinq sœurs Verdelaine dans leur maison familiale à la Vill’Hervé ! Leurs parents même s’ils sont morts dans un accident viennent régulièrement rendre visite à chacune des filles pour leur apporter un peu de soutien dans des moments quelques peu difficiles, mais ils disparaissent aussitôt sans prévenir. Ce sont vraiment cinq sœurs bien différentes que l’on prend plaisir à suivre à travers quatre chapitres représentant les quatre saisons, ainsi on a l’automne avec Enid, l’hiver avec Hortense, le printemps avec Bettina et l’été avec Geneviève. Même si un chapitre est consacré à l’une des sœurs, les autres y figurent également. On les suit dans leur quotidien qui est mêlé de joie, de tristesse, de peines de cœur, et donc au fil des pages on apprend à mieux les connaître et l’on s’attache très vite à elles. Quant aux personnages secondaires, ils sont aussi bien travaillés que nos héroïnes, et l’on apprécie également cette multitude d’animaux qui ont pris pour refuge leur maison.
En conclusion « Quatre sœurs » est un roman que l’on ne peut plus lâcher une fois commencé tant c’est prenant et quand on arrive à la dernière page, on a bien dû mal à quitter la Vill’Hervé. Bref, c’est un livre jeunesse qui se lit à tout âge et que je vous conseille vivement !

Rire avec quelqu’un, ça veut déjà dire… plein de choses.

L’amour ça rend les gens pas comme d’habitude.

L’être humain a une foutue imagination pour mettre des vies en l’air.

coeurs

A vos nombres

Ce livre a été lu dans le cadre du Club de Lecture :

  • Voir l’avis d’Entre les Pages ICI
Publicités

5 réflexions sur “Quatre sœurs – Malika Ferdjoukh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s