Le liseur du 6h27 – Jean-Paul Didierlaurent

Éditions Folio (2015) – 192 pages

Le liseur du 6h27

 

Présentation de l’éditeur :

«Voilà, on voulait vous dire, on aime bien ce que vous faites. Ça nous fait drôlement du bien. Ça va bientôt faire un an que Josette et moi, on vient vous écouter tous les lundis et jeudis matin.»
Sur le chemin du travail, Guylain lit aux passagers du RER de 6 h 27 quelques pages rescapées de livres voués à la destruction. Ce curieux passe-temps va l’amener à faire la connaissance de personnages hauts en couleur qui cherchent, eux aussi, à réinventer leur vie. Un concentré de bonne humeur, plein de tendresse et d’humanité.

Guylain Vignolles travaille dans une usine où il met en marche et nettoie la Zerstor 500, une machine qui a pour but de déchiqueter tous les livres invendus. Aimant lire, il récupère des feuillets qui ont survécu à la broyeuse, et a pour habitude de les lire à voix haute dans le RER pour le plus grand plaisir de son public dont fait partie les sœurs Delacôte. Notre héros qui vit seul avec son poisson rouge et qui s’ennuie à mourir dans son boulot, va voir son quotidien changer lorsque dans un premier temps les sœurs Delacôte vont lui proposer de leur faire la lecture dans leur maison de retraite, et dans un second temps lorsqu’il va trouver une clé USB qui regorge de textes d’une femme exerçant le métier de dame-pipi.
Le liseur du 6h27 est un roman qui m’a un peu dérouté dans les premières pages car je ne m’attendais pas du tout à ce que le héros travaille dans une entreprise de pilon, et je commençais à trouver les descriptions de la fameuse Zerstor 500 assez ennuyantes. Mais, à ma grande surprise, plus j’avançais dans la lecture de ce livre et plus je l’appréciais, car l’auteur a un style qui sort de l’ordinaire et l’on voit Guylain évoluer et s’épanouir progressivement. De plus, il y a des passages assez drôles et des personnages vraiment atypiques.
En conclusion, c’est un roman qui se lit assez vite grâce aux chapitres qui sont courts, à la fluidité de l’écriture et surtout qui donne envie de découvrir le prochain livre de cet auteur qui pour moi je trouve est prometteur. Bref, même si ce titre n’est pas non plus exceptionnel, ça reste une belle découverte car il m’a tout de même fait passer un moment de lecture agréable.

Si un sourire ne coûte souvent rien, il peut en revanche rapporter beaucoup.

A vos nombres

Ce livre a été lu dans le cadre du Club de Lecture.

  • Voir l’avis d’Entre les Pages ICI
Publicités

9 réflexions sur “Le liseur du 6h27 – Jean-Paul Didierlaurent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s