Je suis boloss, mais je me soigne ! – Arthur Ténor

Éditions Oskar – 108 pages

je-suis-boloss-mais-je-me-soigne
Présentation de l’éditeur :

Quand on est petit à lunettes, timide et un peu geek, on est tout de suite catalogué « boloss ». Clément, 14 ans, en sait quelque chose ; insultes débiles et tapes derrière la tête sont le lot quotidien de son calvaire. Avec son amie Noémie, petite grosse aux cheveux châtain-moche, ils ont même été élus le couple le plus boloss du collège par Léa et Jordan, ceux qui ont le swag. Mais Clément en a assez et décide de prendre sa réputation en main. Pour devenir l’anti-boloss, il sait qu’il peut compter sur les réseaux sociaux. Il va en user, en abuser, en négligeant gravement leurs dangers, et il pourrait bien le payer au prix fort…

 
 

Quand Léa invite à sa fête Clément et Noémie, jamais ces derniers ne pensaient qu’ils allaient se faire humilier de la sorte. Pour Clément, la coupe est pleine, il décide alors de se servir de Facebook pour préparer un plan afin de s’amuser avec Léa et Jordan mais sans penser aux conséquences que cela peut engendrer et ce qu’il risque s’il se fait démasquer.

À travers ce court roman, Arthur Ténor aborde des sujets bien réels dans notre société, mais aussi il nous ouvre les yeux sur nous-mêmes. Ainsi, le lecteur comprend que le plus important c’est de savoir qui l’on est vraiment et de ne pas prêter attention à ce que les autres disent de nous. Qu’il faut également penser aux conséquences des choses que l’on peut divulguer sur les réseaux sociaux et que les mensonges ne servent à rien si l’on veut devenir quelqu’un de « populaire ». Seul être soi-même avec nos compétences nous font évoluer.
Voilà ce que nous démontre l’auteur à travers Clément, un personnage très attachant dont son professeur de français va le mener dans la bonne direction pour qu’ils prennent les bonnes décisions pour son avenir.
En conclusion, « Je suis boloss, mais je me soigne ! » est une véritable leçon de vie, notamment avec les paroles justes du professeur M. Navet qui nous font comprendre que pour réussir, tout est une question de volonté. Bref, c’est un livre que je vous recommande vivement de lire !

Quand on vit une situation de souffrance, quelle qu’elle soit, le pire de tout, c’est le silence.

La voie du mensonge est sans issue.

La lucidité, c’est ce qui met sur les bons rails, et la volonté ce qui fait avancer le train du destin.

coeurs

oskar-éditeur

Publicités

4 réflexions sur “Je suis boloss, mais je me soigne ! – Arthur Ténor

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s