Bride Stories (tome 8) – Kaoru Mori

Éditions : Ki-oon – 191 pages

bride-stories-t8
Présentation de l’éditeur :

Smith et son guide s’offrent une petite pause chez un riche Persan. Pendant que ce dernier fait les honneurs de la ville, sa femme Anis mène une vie paisible empreinte de solitude. Elle décide alors de bouleverser son quotidien en allant au hammam des femmes, où elle fait la connaissance de Shirin, qui accepte de devenir sa sœur conjointe !
Hélas, l’époux de sa nouvelle confidente meurt brusquement d’une attaque cérébrale, laissant derrière lui un jeune enfant ainsi que ses parents, trop âgés pour subvenir à leurs besoins… Anis demande donc à son mari de prendre Shirin comme deuxième épouse. Mais la cohabitation va-t-elle se passer comme prévu ?

Dans ce huitième tome, nous avons un petit chapitre consacré à la cohabitation de Shirin avec Anis et son époux, où tout semble bien aller pour le moment. Le reste est consacré à la reconstruction du village de Karluk Eyhon après la bataille qui a opposé son clan et celui d’Amir. Ainsi Pariya est logée dans la famille de Karluk et doit se remettre à la broderie puisque son trousseau de mariage a été détruit et qu’il ne faut pas trop faire attendre son mariage avec Umar. D’ailleurs, ce dernier accompagné de son père, décident d’aller aider le clan Eyhon pour rebâtir le village. Du coup, Pariya va revoir son futur époux, et afin qu’il ne se désiste pas, elle va essayer de prendre exemple sur les bonnes manières de Kamola, une fille plus jeune qu’elle et qui est aimée par tout le village pour toutes ses qualités.
De leur côté, Amir et Karluk mènent toujours une vie paisible entre eux, et Karluk demande même à sa femme de lui apprendre à tirer à l’arc pour ensuite aller à la chasse avec elle.

bride-stories-t8Dans ce tome, on peut constater que Pariya manque vraiment de confiance en elle et qu’elle est prête à prendre de bonnes résolutions pour qu’Umar accepte toujours de l’épouser, même si leur union n’aura lieu qu’une fois le trousseau de mariage de Pariya terminé : ce qui devrait prendre un certain temps. Du coup, Pariya doit redoubler d’efforts dans la broderie et c’est ainsi que Kaoru Mori nous offre de magnifiques dessins sur les détails des motifs.
En conclusion, c’est toujours un véritable plaisir pour moi de retrouver Amir, Karluk et Pariya car se sont mes personnages préférés de cette série. Bref, j’ai hâte de savoir comment va se dérouler le mariage de Pariya car avec elle, on peut s’attendre à tout. Pour connaître la suite, je vais devoir patienter jusqu’à la sortie du neuvième tome : c’est-à-dire le mois prochain.

Si tu choisis toujours la voie de la facilité… tu ne t’amélioreras jamais !

bride-stories-t1 bride-stories-t2 bride-stories-t3 bride-stories-t4 bride-stories-t5 bride-stories-t6 bride-stories-t7

challenge-bd-et-mangas je-terminece-que-jentreprends-2017

Publicités

Une réflexion sur “Bride Stories (tome 8) – Kaoru Mori

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s