Jack Bright – Cédric Janvier

Éditions : Oskar – 177 pages

jack-bright
 
Présentation de l’éditeur :

Léo et Pierre ne s’attendaient pas à vivre une rentrée en 5e aussi intense. Le très redouté professeur de français, monsieur Dray, féru de piraterie, leur demande d’étudier les aventures de Jack Bright, un pirate sanguinaire. Les deux amis se passionnent à leur tour et découvrent qu’il serait pris au piège dans le livre ensorceleur. Et si ce livre existait vraiment ? Commence alors pour eux un périple plein de mystères et de suspense sur les traces de ce corsaire hors du commun…
 
 
 

Léo, Pierre et leurs amies Charlène et Anna sont toute de suite captivés par le roman que monsieur Dray leur a donné à lire, celui-ci s’intitule « Le Pirate et les livres » de James Corson. Ce livre relate la vie de Jack Bright, de son vrai nom Jack Kington, un pirate qui aimait volé les livres rares et qui a possédé « Le livre ensorceleur » : celui-ci happerait dans ses pages celui qui l’ouvre. Tout cela intrigue nos quatre amis au point où ils vont faire de nombreuses recherches afin de savoir si ce mystérieux livre ensorceleur existe. Mais, le professeur monsieur Dray et madame Débrosse la documentaliste du CDI, semblent eux aussi être à la recherche de cet ouvrage et comptent bien obtenir des informations de leurs élèves.
Ainsi, durant leur voyage scolaire en Angleterre, Pierre et Léo se retrouvent comme par hasard logés ensemble chez Mr et Mrs Kington qui ont perdu leur fils mystérieusement. Nos deux jeunes garçons sont alors persuadés que le livre ensorceleur est quelque part dans cette maison.

Avec Jack Bright, Cédric Janvier plonge le lecteur dans une aventure à la fois délirante et crédible car nous sommes littéralement plongé dans un récit à l’intérieur de ce roman. Ainsi, comme nos héros, on a envie de croire à l’existence de ce pirate voleur de livres et au « livre ensorceleur ». Du coup, quand on apprend que Pierre et Léo vont être logés chez les descendants de Jack Bright, on a qu’une envie c’est de tourner les pages pour en connaître le dénouement et savoir enfin ce que regorge « Le livre ensorceleur ».
En conclusion, j’ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de ces quatre jeunes héros complémentaires et attachants, avec lesquels j’ai eu réellement l’impression de vivre cette incroyable aventure.

oskar-éditeur

Publicités

2 réflexions sur “Jack Bright – Cédric Janvier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s