Graine de résistant – Arthur Ténor

Éditions Oskar (2015), 280 pages

Graine de résistant

 
 
 

Présentation de l’éditeur :

La vie est belle à Paris pour Otto Krenz, jeune officier de la Gestapo. L’occupation est pour lui l’occasion rêvée de faire la chasse aux juifs et aux résistants. Mais son ennemi préféré, ce ne sont pas ces idéalistes de gaullistes ou ces brigands de communistes, non, c’est Rémy, collégien, 14 ans. Un ballet trouble unit l’adolescent et le nazi. Du chat et de al souris, qui tue, et qui danse ?

Lire la suite

Publicités

Manoir des mélancolies – Jean-Paul Klée

Éditions Andersen (2014), 112 pages

Manoir des mélancolies

Présentation de l’éditeur :

Pour Jean-Paul Klée, la vie est un grand cahier bleu ciel qu’il garnit des ravissements de chaque jour. Rencontres et conversations égayent son existence de poète replié. On croise ici une ancienne clerc de notaire ayant le cœur sur la main, le copain forestier amateur de femmes & de chevaux, deux vétérans de la guerre d’Algérie, une pâtissière qui roucoule à ses jeux de mots, le spectre de Pasolini ou celui de cet oncle qui – à l’inverse du père – réchappa aux nazis en vivant caché au fond d’un poulailler parcouru de passages secrets…Dans ces proses stylisées, où l’émotion affleure, où la bienveillance luit, l’auteur promène son œil pointu sur notre réalité. Il ne s’agit pas seulement de dire le monde, mais de le réinventer.

Lire la suite

Le Best-seller de la rentrée littéraire – Olivier Larizza

Éditions Andersen (2014), 225 pages

le-best-seller-de-la-rentree-litteraire-couv.indd

Présentation de l’éditeur :

Quel est l’hurluberlu qui a inventé la rentrée littéraire ? Si l’argent ne fait pas le bonheur, pourquoi les éditeurs n’en donnent-ils pas plus ? Comment un auteur traversant une période de vaches maigres peut-il faire un bœuf en librairie ? Et le grand Shakespeare, il chaussait du combien ?
Ces questions fondamentales tenaillent Octave Carezza, écrivain de 37 ans qui rêve d’écrire un best-seller et de trouver l’amour. Il lui arrive moult aventures rocambolesques avec ses lectrices, ses éditeurs, ses confrères croisés dans les salons du livre, cette drôle de dame qui s’appelle Inspiration ou encore l’e-book, invention fabuleuse qui va révolutionner nos vies avant de nous pousser à faire la révolution…
Avec un sens de l’humour irrésistible, Olivier Larizza brosse une satire épatante de nos mœurs littéraires.

Lire la suite