La ballade de Lila K – Blandine Le Callet

Éditions : Le Livre de Poche – 354 pages

La ballade de Lila K
 
Présentation de l’éditeur :

Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrange dans lequel les livres n’ont plus droit de cité…

Lire la suite

Publicités

Matilda – Roald Dahl

Éditions : Folio Junior – 253 pages

matilda
 
 
Présentation de l’éditeur :

À l’âge de cinq ans, Matilda sait lire et a dévoré tous les classiques de la littérature. Pourtant, son existence est loin d’être facile, entre une mère indifférente, abrutie par la télévision, et un père d’une franche malhonnêteté. Sans oublier, Mlle Legourdin, la directrice de l’école, personnage redoutable qui voue à tous les enfants une haine implacable…
Lire la suite

Les trois lumières – Claire Keegan

Éditions : 10/18 – 86 pages

les-trois-lumieres
 
 
Présentation de l’éditeur :

Dans la campagne irlandaise, une fillette est confiée pour quelques temps à un couple sans enfants. Livrée à elle-même, l’enfant pénètre jour après jour un monde étranger, où elle découvre l’innocence et la tendresse de l’été. Peu à peu, des liens se tissent, chacun apprivoise l’autre et les ombres secrètes de sa lumière. Pourtant, certains détails intriguent la fillette…
Lire la suite

Mudwoman – Joyce Carol Oates

Éditions Points (2014) – 576 pages

Mudwoman

 
 

Présentation de l’éditeur :

Abandonnée par sa mère dans les marais des Adirondacks, Mudgirl est miraculeusement sauvée puis adoptée par un couple résolu à lui faire oublier son horrible histoire. Devenue Meredith Neukirchen, première femme présidente d’université, Mudwoman, brillante et irréprochable, se dévoue toute à sa carrière. Un voyage sur les lieux de sa naissance va faire resurgir les fantômes du passé…

Lire la suite

On ne rentre jamais à la maison – Stéfani Meunier

Éditions Boréal (2013) – 160 pages

On ne rentre jamais à la maison

Présentation de l’éditeur :

Oublie-t-on jamais la maison qui a abrité notre enfance ? Ses odeurs, sa lumière, le vieil érable qui se dresse devant la porte, le bout de rue qu’on aperçoit de la fenêtre ?
La maison de notre enfance est un lieu magique, où rêves et cauchemars sont autant de pièces secrètes qu’on ne se lasse pas de revisiter. Chaque marche de l’escalier, chaque latte du plancher nous semble familière, aussi familière que le grain de notre peau, que la paume de notre main.
Pour Pierre-Paul, quitter la maison de son enfance, avenue Lorne, à Montréal, est d’autant plus déchirant que c’est là qu’il a vécu des moments inoubliables avec Charlie, sa meilleure amie. Charlie qui avait des passions, intenses, fulgurantes, fugaces. Charlie qui était fascinée par tout ce qui est mystérieux, inexplicable : les ovnis, la lévitation, les tueurs en série, le yéti, la disparition des dinosaures, les fantômes, la sensation de déjà-vu et, bien sûr, l’Atlantide, le triangle des Bermudes et les vagues scélérates. Faut-il voir dans ces passions, les trois dernières surtout, une prémonition de la façon dont elle allait disparaître ?
Avec ce don inimitable pour évoquer les atmosphères qui est le sien, Stéfani Meunier nous amène à revivre les abandons qui marquent la fin de l’enfance pour chacun de nous. Son écriture est un instrument d’une extraordinaire sensibilité qui révèle, sous la surface lisse de nos vies, les gouffres ouverts en nous par les lieux et les êtres que nous avons perdus.

Lire la suite

Les voyages de Daniel Ascher – Déborah Lévy-Bertherat

Éditions Rivages (2013) – 192 pages

Les voyages de Daniel Ascher

Présentation de l’éditeur :

Une année particulière commence pour Hélène, quand elle s’installe à Paris pour étudier l’archéologie. Elle est logée par son grand-oncle Daniel, un vieux globe-trotter excentrique qu’elle n’apprécie guère; Il est l’auteur, sous le pseudonyme de H.R.Sanders, de La Marque noire , une série de romans d’aventures qu’elle n’a même pas lus. son ami Guillaume, fanatique de cette série, l’initie à sa passion. Mais pour Hélène le jeu des lectures ouvre un gouffre vertigineux. Elle découvre en Daniel un homme blessé, écartelé entre deux identités et captif d’un amour impossible. elle exhume de lourds secrets de famille remontant aux heures sombres de l’Occupation. Pendant ce temps, les lecteurs de H.R.Sanders attendent le vingt-quatrième volume de la série, dont les rumeurs prétendent qu’il sera le dernier. En explorant avec finesse les blessures d’une mémoire tentée par le vertige de l’imaginaire, Déborah Lévy-Bertherat rend ici hommage aux sortilèges ambigus de la fiction.

Lire la suite

Autobiographie d’une Courgette – Gilles Paris

Éditions J’ai lu (2003) – 254 pages

Autobiographie d'une courgette

Présentation de l’éditeur :

« Elle ressemble à une poupée de chiffon toute molle et ses yeux sont grands ouverts. Je pense aux films policiers où des tas de femmes se font tuer et après elles ressemblent à des tas de chiffons toutes molles et je me dis « c’est ça, j’ai tué maman »»
Ainsi commence l’aventure d’Icare, alias Courgette, un petit garçon de neuf ans qui tue accidentellement sa mère alcoolique d’un coup de revolver. Paradoxalement, la vie s’ouvre à lui après cette tragédie, et peut-être même un peu grâce à elle. Placé dans un foyer, il pose avec une naïveté touchante son regard d’enfant sur un monde qu’il découvre et qui ne l’effraie pas. Des forts liens d’amitié se créent entre lui et ses camarades. Et puis surtout, il tombe amoureux de Camille…

Lire la suite

La soie au bout des doigts – Anne-Marie Desplat-Duc

Éditions Le Livre de Poche (2002), 123 pages

La soie au bout des doigts

 
 

Présentation de l’éditeur :

Ardèche, 1848. La vie à la fabrique de soie est difficile pour les enfants. Armance, 13 ans, est une bonne ouvrière, mais elle rêve de quitter l’usine et d’apprendre à lire et à écrire. Son père s’y oppose. D’ailleurs, il s’oppose à tout et ne cesse de la gronder. Qu’a-t-il donc à lui reprocher qu’elle ignore ?

Lire la suite

Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom – Barbara Constantine

Éditions Le Livre de Poche (2011) – 214 pages

Tom petit Tom tout petit homme Tom

Présentation de l’éditeur :

Tom a onze ans. Il vit dans un vieux mobil-home déglingué avec Joss, sa mère (plutôt jeune : elle l’a eu à treize ans et demi). Comme Joss aime beaucoup sortir tard le soir, tomber amoureuse et partir en week-end avec ses copains, Tom se retrouve souvent tout seul. Et il doit se débrouiller. Pour manger, il va dans les potagers de ses voisins, pique leurs carottes, leurs pommes de terre… Mais comme il a très peur de se faire prendre et d’être envoyé à la Ddass (c’est Joss qui lui a dit que ça pouvait arriver et qu’elle ne pourrait rien faire pour le récupérer), il fait très attention, efface soigneusement les traces de son passage, replante derrière lui, brouille les pistes. Un soir, en cherchant un nouveau jardin où faire ses courses, il tombe sur Madeleine (quatre-vingt-treize ans), couchée par terre au milieu de ses choux, en train de pleurer, toute seule, sans pouvoir se relever. Elle serait certainement morte, la pauvre vieille, si le petit Tom (petit homme) n’était pas passé par là…

Lire la suite